当前位置: 首页  首页  最新成果
浙江师范大学非洲研究院

中国政府出版白皮书,回答了世界对中国的疑问



    近期,国务院新闻办公室发表了《新时代的中国与世界》白皮书。白皮书全面介绍了70年来中国的发展成就以及对世界的重要贡献,全面介绍新时代中国的世界观、发展观、角色观。这也是中国政府发表的首部全面系统阐述中国与世界关系的综合性政府白皮书。浙江师范大学非洲研究院高级研究员约罗参赞根据白皮书内容,专门撰写了一篇详细报道,向广大法语世界民众解读白皮书所体现出的中国特色发展道路、中国特色社会主义发展目标等核心思想。原文如下:

Chine: l’Etat publie un livre qui répond aux questions que le monde se pose sur la Chine


« LA CHINE ET LE MONDE DANS LA NOUVELLE ERE »

A l’occasion du 70ème anniversaire de la fondation de la République Populaire de Chine le Bureau  d’Information du Conseil d’Etat de la République Populaire de Chine a publié un livre blanc intitulé : « La Chine et le Monde dans la nouvelle ère ». Ce livre apporte des réponses aux questions que le monde se pose sur la Chine : Comment la Chine a-t-elle atteint ce niveau en si peu de temps? Où va la Chine ? Quels sont les objectifs de la Chine? Comment la Chine envisage-t-elle le futur avec le monde ? A la lecture de ce document quelques domaines parmi tant d’autres ont retenus notre attention. Il s’agit notamment de :

  • La Voie de développement propre à la Chine : Le Socialisme aux caractéristiques chinoises.

En 70 ans d’indépendance la Chine a réalisé un parcours que nombre de pays développés  ont mis des siècles à accomplir. La Chine a accédé au rang de deuxième plus grande économie du monde. Elle a répondu aux besoins matériels de près de 1,4 milliard d’habitants et a atteint une prospérité remarquable dans tous les domaines. Les 70 années écoulées (1949-2019) de la Chine nouvelle, c’est l’histoire d’une nation qui s’est tenue debout grâce à l’engagement patriotique d’un peuple dur au labeur sous la direction du Parti Communiste Chinois. Les 70 années d’indépendance et de souveraineté écoulées, c’est aussi et surtout 70 années d’efforts inlassables propres à un grand peuple pour réaliser ce qui est convenu d’appeler le « miracle de développement chinois ».

Comment le développement chinois  sans précédent dans l’histoire humaine s’est-il accompli ?

La première explication pourrait se trouver dans l’attachement des chinois à leur histoire ; leur confiance en eux-mêmes, en leur pays et en leur culture.  Avec une vision stratégique claire, le Parti Communiste Chinois, tel une force tranquille, un capitaine vigilant, tenant ferme la barre de l’immense navire voguant sur une mer agitée, conduit le pays vers des horizons radieux. La marche de la Chine est illuminée par le patriotisme qui anime chaque âme chinoise.

La deuxième explication se trouverait dans la Gouvernance exemplaire de la Chine.  En cinq générations de leadership (Chairman Mao, Deng Xiaoping, Jiang Zemin, Hu Jintao, Xi Jinping), la gouvernance de la Chine a fait de ce pays meurtri, pauvre, arriéré, la deuxième puissance économique du monde. Sous la présidence de Xi Jinping cette gouvernance animée d’une vision à long terme ne fixe aucune limite à l’approfondissement de la politique de la Reforme et de l’Ouverture. La Reforme a produit une augmentation exponentielle de la productivité économique. L’ouverture à permis à la Chine d’entrer efficacement dans la mondialisation avec son identité propre. La place qu’occupe actuellement le pays sur la scène mondiale le prouve à suffisance. Avec Chairman Mao la Chine a conquis sa dignité et sa personnalité. La politique de la Reforme et de l’Ouverture a apporté la richesse et la prospérité. Le PIB de la Chine qui était de 67,9 milliards en 1952  dépasse 90 billions de yuans (2018), soit environs 14.000 milliards Us dollars.

La troisième explication et certainement pas la dernière se trouverait dans  la paix et la stabilité acquises et préservées depuis 1949. Il n’y a pas de développement sans la paix et la stabilité. Le peuple chinois sait le prix qu’il a payé pendant la longue et âpre lutte de libération et la longue marche pour l’unification de la nation. C’est pourquoi la Chine défend constamment les valeurs de paix et de stabilité partout dans le monde. Ces valeurs qui prennent leur essence dans la culture chinoise ont été imprimées par le Parti Communiste Chinois contre les tentatives de déstabilisation venant aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur. Le Parti Communiste a engagé le pays sur la voie de développement propre à la Chine, celle du socialisme aux caractéristiques chinoises. Depuis son élection comme Président de la République en 2013, Xi Jinping a consacré le Socialisme à la Chinoise dans une nouvelle ère. Héritière du passé, cette nouvelle ère se présente comme celle du futur. Il s’agit de l’édification d’une société de moyenne aisance, la réalisation du rêve chinois, du grand renouveau de la nation chinoise. Un rêve de paix et de prospérité pour tous les chinois et pour tous les peuples du monde. La seule et unique option à retenir du choix de la Chine repose sur le travail acharné. « La Chine a compté sur les efforts inlassables de générations de Chinois…La Chine s’acquittait de ses propres responsabilités sans exporter ou déplacer les problèmes ailleurs et sans chercher le développement en exploitant d’autres pays. Elle s’est appuyé sur un esprit pionnier, comme elle a traversé le fleuve en tâtant les pierres sous l’eau, sans retracer les étapes de l’impérialisme et du colonialisme, ni copier le modèle de développement des pays occidentaux, mais en ouvrant sa propre voie par des expériences audacieuses, fondées sur ses propres conditions, expériences et leçons ainsi que sur les réalisations des autres civilisations ».

  • La Réduction de la Pauvreté

Avant la mise en œuvre de la politique de la Reforme et de l’Ouverture en 1978, la population rurale vivant sous le seuil de pauvreté comptait 770 millions. Cette population est aujourd’hui estimée à moins de 16,6 millions (2018). L’incidence de la pauvreté rurale en Chine a chuté de 97,5 % à 1,7 %, soit une baisse de 95,8 points Il s’agit là d’une réalisation jamais observée dans l’histoire de la réduction de la pauvreté. Selon la Banque mondiale, plus de 700 millions de Chinois se sont affranchis de la pauvreté, représentant plus de 70 pour cent du chiffre mondial sur la même période. La Chine est devenue le premier pays en développement à atteindre l’objectif de réduction de la pauvreté énoncé dans les objectifs du Millénaire pour le développement des Nations Unies. En 2018, les Nations Unies ont adopté une résolution sur l’élimination de la pauvreté, incluant le concept et la pratique de réduction ciblée de la pauvreté initiée par la Chine. Le pays a ainsi apporté une expérience remarquable à la lutte mondiale contre la pauvreté. L’objectif du premier centenaire, c’est-à-dire le centième anniversaire du Parti Communiste chinois, note qu’aucun chinois ne devra vivre sous le seuil de pauvreté à partir de 2021. En 70 ans, l’espérance de vie de la Chine est passée de 35 ans en 1949 à 77 ans en 2018, soit plus que la moyenne mondiale de 72 ans.

Dans le secteur des infrastructures indispensables au développement d’un pays et au bien être des populations,  la Chine a réalisé plus de 30 milles kilomètres de chemin de fer à grande vitesse ont en peu de temps. Cela représente près des 2/3 de l’ensemble du kilométrage mondial. En matière d’autoroute la Chine est numéro un mondial avec 150 milles kilomètres à travers le pays. Dans le cadre du transport aérien, le nouvel aéroport futuriste de Daxing à Pékin s’inscrit en droite ligne du « rêve Chinois ». A l’horizon 2040, veille de la célébration du second centenaire, celui de la fondation de la Chine nouvelle, cet aéroport sera à mesure d’accueillir 100 millions de passagers par an. Ce qui en fera le plus grand aéroport du monde.  Le niveau de vie des populations est en constante amélioration suscitant les qualificatifs et les superlatifs des observateurs avisés du pays. Selon le Président Xi Jinping, « les aspirations du peuple à une vie meilleure, est l’objectif de nos efforts ». En Anglais: « The aspirations of the people to live a better life are the focus of our efforts ».

  • Le partage de la prospérité avec le monde :

La Chine a lié son développement à celui du monde. L’ouverture à permis au pays d’entrer efficacement dans la mondialisation avec son identité propre. La Chine contribue à la croissance économique mondiale à près de 30% depuis plus de 30 ans. Elle a ainsi créé un modèle de développement unique en son genre avec le reste du monde. Le pays est devenu à la fois « l’usine du monde » et « le marché du monde ». La Chine est premier importateur, premier producteur, premier pays d’accueil des investissements et premier pays fournisseur de touristes….

Depuis le 18e Congrès national du CPC en 2012, la Chine a proposé au monde la construction d’une « Communauté de destin pour l’humanité ».  A cet effet « l’Initiative Une Ceinture et Une Route » (Belt and Road Initiative) a obtenu une adhésion massive des pays et des organisations internationales. A ce jour plus de 160 pays ont adhérés à l’initiative, pour une population d’environ 5 milliards, soit près de 80% de la population mondiale Au regard de ses dimensions économiques, commerciales, culturelles, et sociales aux bénéfices des peuples, cette initiative s’est révélée l’événement majeur des temps modernes. « L’Initiative Une Ceinture et Une Route » correspond parfaitement aux besoins de notre temps : besoin d’intégration économique, besoin de connectivité, besoin de paix, de tolérance et de diversité culturelle.

  • La Contribution de la Chine au monde

Reconnu pays de paix, l’empire du milieu n’a jamais colonisé un territoire ou provoqué une guerre. Sa montée en puissance se veut pacifique et ne s’inscrit dans aucune volonté d’hégémonisme. Victime d’une domination humiliante dans son passé, la Chine garde en elle la philosophie de Confucius selon laquelle: « ce que je ne veux pas moi-même, je ne l’imposerais pas à autrui ». La Chine prône les principes d’égalité, de respect,  de paix et de non-ingérence dans les affaires intérieures des autres. Elle fait promouvoir les valeurs de solidarité, de multilatéralisme et de partage. « L’Initiative Une Ceinture, Une Route » s’inscrit dans cet esprit de partage. Elle offre une nouvelle plateforme de coopération multilatérale qui rassemble le monde pour bâtir « une Communauté de destin pour l’Humanité ».

Au cours des 70 années écoulées, la Chine a contribué à la paix mondiale et donné un nouvel élan au développement de tous les pays, notamment d’Afrique. La Chine est l’un des principaux contributeurs au budget de maintien de la paix de l’ONU et le plus important pays contributeur de troupes parmi les membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU. Depuis son accession à l’indépendance en 1949, la Chine s’est résolument engagée à bâtir une coopération fraternelle avec les pays en développement. La coopération Sino-africaine fait partie intégrante de cette équation. La Chine nous enseigne que « copier ou imiter d’autres pays n’est pas une solution… La voie qu’un pays doit emprunter doit être fondée sur l’expérience d’autres pays, mais surtout sur sa propre réalité, et doit être décidée par son propre peuple en fonction de son histoire, de ses traditions culturelles…Il n’existe pas de voie ou de modèle unique universellement applicable à tous».

Ce livre blanc sur « La Chine et le monde dans la Nouvelle Ere » est une source d’informations pour les observateurs de l’empire du milieu mais aussi une source d’inspiration pour de nombreux pays à travers le monde qui espère sur une gouvernance patriotique authentique et non sur le « copier-coller » de l’Europe. /.

China, 6 novembre 2019

作者:约罗

发表时间:2019-11-10

浙江师范大学非洲研究院

地址:中国浙江省金华市迎宾大道688号

邮编:321004

电话:0579-82286091(办公室)

传真:0579-82286091

邮箱:ias@zjnu.cn